La chambre basse du Congrès américain vote contre le mur anti-immigration de Trump

La Chambre des représentants des Etats-Unis, dominée par l’opposition démocrate, s’est prononcée mardi, à une large majorité contre la situation d’«urgence nationale» décrétée par le président américain, Donald Trump afin de débloquer les fonds nécessaires pour la construction d’un mur anti-immigration irrégulière à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

La résolution hostile au projet de mur a été adoptée par 245 députés, dont 13 républicains, et 185 voix contre. Ce sera désormais au Sénat, qui est contrôlée par la famille politique du dirigeant américain, de statuer dans les jours à venir sur cette résolution visant à mettre fin à la situation d’«urgence nationale».

Il est tout à fait possible que la Chambre haute du Congrès américain se prononce également contre l’initiative du président Trump. En effet, un nombre croissant de sénateurs républicains ne cachent pas leur embarras suite à la déclaration d’«urgence nationale».

Dans cette perspective, la Maison Blanche a été on ne peut plus claire mardi en affirmant que si le texte approuvé par les deux chambres du Congrès arrivait au bureau oval, les conseillers du chef d’Etat «lui recommanderaient qu’il y mette son veto».

Ce verrou sera alors difficile à briser par les démocrates, puisqu’ils sont loin de réunir la majorité des deux-tiers nécessaires au Congrès.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Partager