Etats-Unis : Bloomberg ne sera pas candidat à la présidentielle de 2020

L’ex-maire de New York, Michael Bloomberg a décidé de renoncer à briguer l’investiture démocrate en prévision de l’élection présidentielle de 2020.

«Je crois que je battrai Donald Trump lors d’une élection nationale. Mais je mesure aussi clairement la difficulté de remporter l’investiture démocrate, déjà très disputée», a déclaré mardi dans la soirée Bloomberg. A l’heure actuelle, il y a déjà quatorze candidats déclarés à l’investiture démocrate.

«Devrais-je passer les deux prochaines années à parler de mes idées et de ce que j’ai fait, sachant que peut-être je n’emporterai jamais l’investiture démocrate ? Ou passer les deux prochaines années à continuer le travail que je mène et que je finance déjà, dont je sais qu’il peut produire de véritables résultats, bénéfiques pour le pays ?», s’est interrogé le milliardaire, faisant allusion au combat qu’il mène contre le changement climatique.

«Je me rends compte que je préfère agir plutôt que de parler. Et j’ai conclu que la meilleure façon pour moi d’aider le pays est de me retrousser les manches et de continuer à travailler», a poursuivi  Bloomberg.

Dans la foulée, il a annoncé son intention de redoubler d’efforts pour le climat, notamment par le biais de la nouvelle initiative «Beyond Carbon» (Au-delà du carbone) pour convertir les Etats-Unis aux énergies vertes.

Andreï Touabovitch