Washington et Tokyo concluent un accord commercial avantageux pour les agriculteurs américains

Le président américain Donald Trump et l’ambassadeur du Japon à Washington, Shinsuke Sugiyama ont conclu lundi un accord commercial principalement axé sur l’agriculture.

De l’avis du milliardaire, c’est «une immense victoire pour les fermiers, éleveurs et agriculteurs américains».

D’après les clauses de cet accord, qui avait été annoncé le 25 septembre dernier lors d’une rencontre entre le dirigeant américain et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, Tokyo va réduire les tarifs douaniers à hauteur de 7 milliards de dollars pour les biens agricoles américains, parmi lesquels le bœuf, le porc, les amandes et le brocoli. Suite au même accord, les marges sur les achats de blé et d’orge seront également réduites.

En contrepartie, le gouvernement américain a accepté de réduire les droits de douane sur les biens agricoles japonais à l’instar du thé vert et de la sauce soja à hauteur de 40 millions de dollars et de baisser les tarifs douaniers sur le bœuf, de sorte que le Japon arrache des parts de marché aux Etats-Unis.

Un deuxième volet de l’accord conclu lundi porte sur le secteur numérique et l’élimination des droits de douane sur les produits comme des vidéos, de la musique et des livres.

Andreï Touabovitch

Partager