Alors que  le sommet européen approche, les tensions s’exacerbent et mettent les salles de marchés en ébullition. C’est ainsi qu’a Tokyo, le doute et l’inquiétude incitent les investisseurs à la prudence surtout lorsque la Bourse de Tokyo a fini en baisse ce jeudi.

Affichant un résultat peu encourageant, Tokyo à terminé avec une baisse de 1,03% mettant les investisseurs dans un état d’angoisse  accentué par plusieurs rumeurs et fuites d’informations circulant quant à l’échec de la réunion du dimanche. L’indice Nikkei a perdu 90,39 points à 8.682,15 points et le Topix, plus large, à cédé 5,47 points à 746,02 points. Quant aux valeurs, l’action Olympus se trouve dans sa cinquième séance consécutive de baisse en terminant avec un recul de 4,9%. C’est d’ailleurs pour cette raison et selon Hiyuki Ishiguro, stratège chez Okasan Securities, que cette situation n’est pas uniquement liée à la crise en Europe mais aussi aux résultats en pertes cumulés par Olympus qui ont pour conséquence d’avoir un impact négatif sur le sentiment général. En outre, la tendance a également été pénalisée par la publication « du livre beige » de la Réserve fédérale dans lequel la banque centrale estimait que l’économie américaine a poursuivi sa croissance sur un rythme lent en septembre, mais que ses perspectives semblent s’assombrir. Sony de son coté, et en raison des inondations qui l’ont forcé à fermer certains de ses sites en Thaïlande, a fini en baisse de 1,59%. Toyota, Nissan et Honda ont pour les mêmes raisons liées à l’inondation, abandonné entre 0,97% et 2,95%.

Malgré cette vague de chiffre en baisse, Panasonic a par contre fait la différence  en finissant avec une hausse  de 1,07%. Toutefois, les résultats sont en général décevants et n’incitent pas à l’optimisme.

 

Tags: ,

 

1 Commentaires

  1. Mais je tiens à dire que cette courrierstrategique.com est extrêmement utile, Merci de prendre votre temps pour écrire cela.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*