La Chambre des représentants américaine reconnaît officiellement le génocide arménien

La Chambre des représentants américaine a reconnu officiellement mardi le génocide des Arméniens à travers un vote symbolique inédit, ce qui a immédiatement provoqué la colère d’Ankara.

Les élus américains ont adopté mardi, à une majorité écrasante de 405 voix sur 435, un texte reconnaissant comme un génocide les massacres d’Arméniens perpétrés sous l’Empire ottoman il y a un siècle.

Juste après, les représentants des deux formations politiques ont voté à la Chambre en faveur d’un texte demandant au chef d’Etat américain, Donald Trump, d’imposer des sanctions contre la Turquie pour son attaque dans le nord de la Syrie.

Pour l’heure, aucun vote sur ces textes n’est prévu au niveau du Sénat, dominé par les républicains, alors que ces mesures pourraient occasionner des tensions entre Washington et Ankara.

« Trop souvent, de manière tragique, la réalité de ce crime abominable a été niée. Aujourd’hui, nous disons clairement, dans cet hémicycle, afin que ce soit gravé dans le marbre des annales du Congrès : les actes barbares commis contre le peuple arménien constituent un génocide », a soutenu la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Dans la foulée, le ministère turc des Affaires étrangères a dénoncé la résolution adoptée à la Chambre des représentants américaine comme « dénuée de toute base historique ou légale ». « Mesure politique insignifiante, ses seuls destinataires sont le lobby arménien et les groupes anti-Turquie », a estimé la diplomatie turque par le biais d’un communiqué.

Andreï Touabovitch

Partager