La société canadienne Semafo suspend ses activités au Burkina Faso

La minière canadienne Semafo a annoncé la suspension de ses activités à la mine Boungou au Burkina Faso après l’attaque perpétrée par des assaillants armés contre un convoi de la société qui a fait 38 morts.

Semafo a annoncé jeudi la suspension des opérations à sa mine de Boungou par respect pour les victimes et leurs proches. 

Le convoi comptait cinq autobus transportant des travailleurs de la mine d’or de Boungou, exploitée par Semafo.

Semaro aurait extrait 55 600 onces d’or de sa mine de Boungou, exploitée depuis septembre 2018.

Andreï Touabovitch