Les pays des Brics unissent leurs forces

Inquiet par la crise économique mondiale et ses retombées, et pendant que  les marchés européens se débattent avec la crise de la dette, certains Etats envisagent d’unir leur force afin de relever le défit et faciliter les investissements entre eux. C’est ainsi que ce jeudi, les bourses des pays des Brics ont décidé de mettre en place des cotations croisées de leurs indices boursiers.

Comptant au total 5 pays, à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde la Chine et  l’Afrique du Sud, les pays des Brics veulent aujourd’hui avoir plus de présence et de poids  dans la diplomatie mondiale notamment en accentuant leur rôle de moteur dans l’économie planétaire. Un accord a été donc signé entre les dits Etats, principalement entre une bourse brésilienne, deux bourses russes, les marchés de Hong Kong et la Bourse de Johannesburg.   En appui à cet accord, la Bourse nationale d’Inde et la Bourse de Bombay ont de leurs cotés signé des lettres de soutien. L’avantage de cette entente serait non seulement de permettre aux marchés de répondre aux demandes d’investisseurs désireux de placer leur argent  dans les économies à fortes croissance mais aussi de pouvoir mieux résister à la concurrence des grandes places financières mondiales comme celle de New- York. Il faut le préciser, ces marchés, tous ensembles réunis représentent une capitalisation boursière de plus de 9 000 milliards de dollars et près de 9 500 entreprises cotées.

L’Union fait la force dit-on et c’est pour cette raison que les bourses de ces pays émergents ont décidé de s’allier afin de concurrencer ceux des pays développé du Nord en espérant aussi pouvoir d’avantage faire face aux aléas de la crise.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *