Des attentats déjoués en Russie grâce à la coopération avec les Etats-Unis

Les services de sécurité russes (FSB) ont déclaré avoir arrêté deux citoyens russes suspectés d’avoir voulu commettre des attentats lors des célébrations du Nouvel an à Saint-Pétersbourg, une des grandes métropoles de la Fédération de Russie. 

Le président russe Vladimir Poutine a remercié hier dimanche son homologue américain Donald Trump pour des renseignements, dont la nature n’a pas été précisée, qui ont permis de déjouer ces attentats. 

«Sur la base de renseignements reçus précédemment de ses partenaires américainsé, le FSB, cité par les agences russes, a indiqué avoir arrêté vendredi deux citoyens russes suspectés d’avoir voulu commettre des attentats à Saint-Pétersbourg dans des « endroits très fréquentés » lors des célébrations du Nouvel an. Les personnes arrêtées détenaient des preuves de la préparation d’un acte terroriste. Une enquête a été ouverte. 

Peu auparavant, dans un communiqué, le Kremlin avait indiqué que Vladimir Poutine avait remercié hier dimanche Donald Trump au cours d’un entretien téléphonique pour le transfert, via les services spéciaux américains, d’informations ayant permis d’empêcher l’accomplissement d’actes terroristes en Russie. 

Selon la présidence russe, les deux présidents ont également discuté «de questions d’intérêt commun» et ont convenu de poursuivre «la coopération bilatérale dans le cadre de la lutte contre le terrorisme». 

Cet épisode prouve que, bien qu’opposés farouchement sur de nombreux dossiers internationaux, Moscou et Washington semblent s’entendre parfaitement sur le terrain de la lutte contre le terrorisme. 

Le 17 octobre dernier, le chef du FSB, Alexandre Bortnikov avait indiqué que les Etats-Unis avaient déjà partagé avec la Russie des informations sur des personnes qui planifiaient des attentats en Russie, précisant que ce n’était pas la première fois qu’un tel échange avait lieu. 

La Russie avait apporté son aide aux autorités américaines enquêtant sur le double attentat du marathon de Boston de 2013 et les Etats-Unis avaient par la suite contribué à l’enquête sur l’attentat déjoué à Saint-Pétersbourg en 2017. 

 

Andreï Touabovitch