Report des essais sur l’homme du vaccin thaïlandais contre le Covid-19

Le gouvernement thaïlandais a décidé de reporter les tests sur l’homme de son vaccin contre le Covid-19 à cause des limites de la capacité de production au niveau des sites hors du pays, a expliqué mercredi un responsable thaïlandais, précisant que ces tests pourraient reprendre d’ici fin 2020.

D’après le planning des responsables sanitaires thaïlandais, les essais sur l’homme du vaccin contre le coronavirus devaient être entamés d’ici octobre, mais cette échéance a été retardée de plusieurs mois étant donné que les sites de production à l’étranger tournent à plein régime, a indiqué Kiat Ruxrungtham, le directeur du programme de développement de vaccins de l’Université de Chulalongkorn.

Pourtant, la Thaïlande avait pour ambition de produire dans les plus brefs délais son propre vaccin. Ce report, qui intervient pendant que tous les développeurs à l’échelle planétaire s’empressent de clore les tests et de décrocher l’autorisation réglementaire, est donc une déconvenue pour le régime de Bangkok. 

Si la Russie a déjà annoncé la mise au point de son propre vaccin baptisé «Spoutnik V», les Etats-Unis et le Royaume-Uni qui pilotent cette course au vaccin anti-covid-19, seraient en passe de signer six contrats avec des fabricants de médicaments.

De leur côté, les autorités thaïlandaises ont approuvé mardi une enveloppe de près de 30 millions de dollars destinée à l’Institut national des vaccins, dans l’objectif d’augmenter la capacité du pays à produire des vaccins contre le coronavirus.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus