Sao Tomé-et-Principe soutient le Maroc dans sa démarche au passage frontalier de Guergarat

La République démocratique de Sao Tomé-et-Principe a exprimé vendredi à Rabat, par la voix de sa ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Communautés, Mme Edite Ten Jua, son soutien à la démarche pacifique entreprise par les autorités marocaines pour le rétablissement de la libre-circulation des biens et des personnes au poste-frontière Guergarat reliant le Maroc à la Mauritanie.

Lors d’un entretien avec son homologue marocain, Nasser Bourita, la ministre de Sao Tomé-et-Principe, Edite Ten Jua a condamné le blocage du trafic imposé par les miliciens du Polisario à Guergarat, « en violation des résolutions des Nations Unies et du rôle de l’Union Africaine qui soutient le processus politique, appelant à une solution pacifique ».

Elle a aussi réaffirmé la position constante de son pays de « soutien à la marocanité du Sahara et à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc ».

Au cours de leurs entretiens, les deux ministres se sont félicités de l’ouverture du Consulat Général santoméen à Laâyoune en janvier 2020, et de l’annonce faite à cette occasion, de l’ouverture au courant de cette année, d’une Ambassade résidente de Sao Tomé-et-Principe à Rabat.

Dans une déclaration à la presse, la ministre Edite Ten Jua a en outre exprimé la détermination de son pays à renforcer les relations d’amitié et de coopération avec le Maroc, de manière à contribuer à la promotion de la coopération Sud-Sud.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus