Inde : taxer les importations d’or?

Très prochainement, le gouvernement indien pourrait instaurer une nouvelle taxe sur l’or. La demande de ce métal précieux, très prisé dans le pays, a énormément d’incidence sur le déficit commercial.

« Le gouvernement est en train d’étudier une hausse des taxes de 7,5 % (sur les importations d’or) ». Une affirmation de Prithviraj Kothari, président de l’Association des Professionnels de l’or de Bombay. Même si cette déclaration demeure toujours au stade de rumeur, elle vaut son pesant d’or. En effet, au cours de l’année, l’Inde a déjà imposé deux nouvelles taxes sur les importations du métal jaune. La dernière en date avait été fixée à 4 % en mars, soit le double de la disposition précédente. Ce, alors que les importations du précieux métal avaient atteint la barre des 969 tonnes en 2011. Une première. C’est donc une politique économique délibérément initiée pour décourager ce genre d’opérations. Mais, ce n’est pas du tout pas mesquinerie que les autorités agissent de la sorte : la roupie ayant perdu beaucoup de valeur, les importations en dollars américains, celles de l’or y comprises, coûtent très cher à la puissance émergente. Et, avec un déficit commercial croissant (il est passé de 2,7 % à 4,2 % du PIB en l’espace d’une année fiscale), il y a de quoi être prudent.

Le moins que l’on puisse constater, c’est que cette stratégie fonctionne : d’après le Conseil International de l’or, les importations de l’Inde ont chuté de 42 % au premier semestre 2012, ne totalisant que 340 tonnes. Ainsi, l’horizon semble morose pour les importateurs indiens : faisant déjà face à la flambée des cours du métal (1 680 dollars américains l’once), ils devront aussi prévoir de quoi s’acquitter des taxes de plus en plus élevées.

Mohamed El Abdi

3 thoughts on “Inde : taxer les importations d’or?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *