La Chine compte moins de milliardaires

D’après le dernier Hurun Report, classement annuel des 1 000 chinois les plus riches, la deuxième économie mondiale compte moins de milliardaires en dollars américains cette année. Ce qui serait, en partie, dû à la crise de l’immobilier.

Pour Rupert Hoogewerf, principal éditeur du magazine Hurun, les riches Chinois « ont perdu des plumes d’une manière significative ». En effet, l’Empire du Milieu abrite 251 milliardaires en 2012. Ce qui traduit une baisse car ils étaient à 271 un an avant, soit 20 de plus. Autre constat majeur, l’activité manufacturière est désormais le secteur qui rapporte le plus aux Chinois les plus nantis. Il a détrôné l’immobilier, décidément en difficulté. Ceci pourrait s’expliquer par les mesures prises par le gouvernement chinois ces dernières années dans le but d’éviter une bulle spéculative dans ce dernier secteur. L’adoption de ces dispositions a donc entraîné plusieurs changements : l’introduction de l’impôt foncier dans certains cas, l’obligation d’apporter une contribution personnelle pour accéder à un crédit immobilier et l’interdiction pour les particuliers d’acquérir un second appartement dans certaines localités en sont des exemples. Tout cela pourrait justifier la chute des grosses fortunes.

Par ailleurs, la croissance économique chinoise continue de s’amenuiser : alors qu’il était de 9,3 % en 2011, ce taux n’a guère dépassé 7,6 % au deuxième trimestre 2012, marquant ainsi la plus faible progression du PIB sur les 3 dernières années. Cela n’empêche de noter que le club des milliardaires chinois s’est élargi très rapidement : en 2006, la puissance asiatique ne dénombrait que 15 milliardaires.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager