Russie : statu quo sur le marché de l’automobile

N° photo : 18509
Crédits : Avtovaz
Avtovaz ? lignes d?assemblageL’Association des Entreprises Européennes (AEB), a publié des données sur le marché de l’automobile en Russie portant sur le mois de novembre qui traduit globalement une stabilité dans la vente des véhicules.

Le mois dernier, 240 322 voitures ont été cédées en Russie. Ce nombre est presque équivalant au total de novembre 2011. Cet équilibre vient mettre fin à deux ans de croissance dans ce marché de l’automobile. A la place, c’est comme si les concessionnaires ont voulu maintenir leurs ventes inchangées. Si elle est véridique, cette stratégie s’est parfaitement adaptée au contexte local : cette année, la consommation n’est pas aussi importante qu’en 2011. Ainsi, ce n’est pas surprenant que les ventes soient humbles. Cependant, elles ont plutôt montré une croissance entre janvier et novembre : selon l’AEB, cette proportion a atteint +12 % et 2.68 millions de voitures ont fait l’objet de ventes. D’ici la fin de l’année, elles pourraient atteindre 2,9 millions de véhicules. Parmi les modèles de voitures les plus prisés en Russie figure la Renault dont les ventes ont le plus crû, de 17 % exactement. La marque aux losanges reste talonnée par Chevrolet dont les ventes ont progressé de 10 % et Lada qui a augmenté les siennes de 7 %. De même, les ventes de voitures de luxe ont connu une véritable explosion. Pour preuve, les acquisitions d’Audi ont grimpé de 63 % tandis que cette proportion n’est que de 31 % pour les Mercedes et de 12 % pour les BMW.

A côté de ces satisfactions, des contre-performances ont été constatées dans les ventes de certaines marques dans la même période. Nissan, Mazda, Peugeot, Opel s’inscrivent sur ce tableau noir avec respectivement, -27 %, -25 %, -18 % et -4 % dans l’évolution de leurs ventes.

Mohamed El Abdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager