Alors que le ralentissement de l’activité économique en Inde et les incertitudes au sujet de la crise de la dette de la zone euro accroit la demande pour le dollar, la roupie indienne a incroyablement chuté ce mardi à un niveau record face au dollar.

A l’ouverture du marché des changes, la monnaie indienne a perdu plus d’un point pour se retrouver à 52,70 roupies pour un dollar dans la matinée, ce qui représente son plus bas niveau face au dollar. En effet, une roupie plus faible fait peser plusieurs risques sur la troisième puissance économique d’Asie dont  l’augmentation des prix des importations de pétrole, libellées en dollar, ainsi que l’augmentation des prix à la pompe pour les consommateurs. Selon des courtiers, cette chute est révélatrice de la nouvelle attitude des investisseurs qui délaissent la roupie indienne au profit du dollar, perçu comme un placement sur en période de crise. Pour tenter de remédier à ce déclin de la roupie qui se dessine au fil des mois, la Reserve Bank of India (RBI) est intervenue pour la deuxième fois en vue de sauver la monnaie indienne, qui a, au total, chuté de plus de 4% face au dollar durant les six dernières séances sur le marché des changes. Par ailleurs, la baisse de la bourse de Bombay, avec le dévissement du Sensex de  2,6% à 15 946,10, ainsi que la déclaration du ministre indien des finances sur la capacité limitée de la banque centrale indienne à freiner la chute de la monnaie ont contribué à accélérer la chute de la roupie.

Avec des pertes importantes enregistrées depuis janvier 2011, la roupie est moins performante comparée aux autres monnaies asiatiques cette année.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*