2387352_l-opposant-russe-alexei-navalny-lors-d-une-manifestation-anti-poutine-le-15-septembre-2012-a-moscouCondamné à 5 ans de prison, l’opposant russe Alexeï Navalny vient d’être provisoirement libéré par un tribunal du pays, en attendant les résultats de son procès en appel. Le tribunal a cependant émis des restrictions de déplacement pour que l’homme politique reste à la disposition de la justice russe.

Agé de 37 ans, Alexeï Navalny est un célèbre avocat et blogueur du pays qui a pris ses galons aux dernières élections présidentiels. Actuellement farouche opposant du pouvoir de Poutine, il incarne aujourd’hui le symbole de l’opposition. Il dénonce essentiellement la corruption qui règne au sein de la classe politique russe et la domination de Vladimir Poutine qui contrôle toute la machine publique et concentre tous les pouvoirs. D’ailleurs, les partisans d’Alexeï affirment que cette affaire a été montée de toute pièce pour l’effacer du paysage politique.

Depuis plusieurs mois, Navalny a pris du poids sur la scène politique russe et pourrait représenter un adversaire de taille aux prochaines élections présidentiels  Pour étouffer cette fulgurante croissance dans l’œuf  il suffit de le faire disparaître pendant longtemps de l’échiquier politique. L’opposant est accusé de détournement de fonds et le tribunal l’a reconnu coupable de l’accusation. Si la procédure d’appelle ne donne pas de résultat positif, Alexeï Navalny devra passer les cinq prochaines années en détention en colonie pénitentiaire.

Vladimir Poutine est connu pour être un génie dans la manipulation des concepts démocratiques pour rester au pouvoir. Son plus grand tour a été celui de quitter officiellement la présidence et placer Dimitri melvedev à la tête du pays pour respecter les contours constitutionnels. Cela lui a permis de revenir au pouvoir en toute légalité. Aussi, ces farouches opposants sont connus pour ne pas faire des vieux os en liberté sur le territoire russe.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*