BMO-canada-ventesLe Service des études économiques de BMO (Banque de Montréal) a publié mercredi un rapport sur la bonne santé du secteur automobile canadien poussé par les excellentes ventes de véhicules légers en 2013, en progression de 4% par rapport à l’année précédente à 1.74 millions d’unités. La totalité des ventes en 2013 s’est élevée à 1.78 millions d’unités. Les véhicules légers concernés comprennent tous les véhicules de tourisme, à l’exception des camions de taille supérieure à celle d’une camionnette de type standard.
Pour la Banque de Montréal, l’intérêt des consommateurs canadiens a été stimulé par la large gamme de modèles solides et les conditions de financement très généreuses qui permettent d’éviter une surchauffe du marché. Ainsi, même si l’augmentation du taux de propriété de véhicules et les niveaux d’endettement plus élevés peuvent constituer des obstacles dans une certaine mesure, les ventes de véhicules devraient se maintenir en 2014 à un bon niveau estimé par BMO à 1.71 million unités.
Le rapport de BMO apporte plusieurs autres éléments sur l’état du marché canadien de l’automobile. Les soldes de prêt automobiles canadiens ont bondi de 165% par rapport à 2009 contre une progression de seulement 35% pour l’ensemble des prêts à la consommation. Le marché du crédit-bail est reparti de l’avant et compte pour plus de 20% des ventes de voitures contre 10% en 2009 et près de 50% avant la crise financière de 2007. De plus, le rendement en carburant de l’ensemble des véhicules s’est accru de près de 20% au cours de ces cinq dernières années. Les investissements  dans l’industrie automobile ont en effet permis des avancées technologiques qui ont contribué à la croissance de ce secteur.

 

Tags: , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*