jim-flahertyLe ministre canadien des Finances Jim Flaherty a présenté mardi son budget pour l’année 2014-2015 totalisant 555 milliards de dollars. Ce nouveau budget est plutôt austère, légèrement déficitaire et table cependant sur une accélération de la croissance économique pour dégager un excédent dès l’année prochaine, juste avant les prochaines élections fédérales.
Le budget prévoit un déficit de 2.9 milliards de dollars, soit une baisse de -0.1% du PIB, pour l’année 2014-2015 et un excédent budgétaire de 6.4 milliards de dollars, à +0.3% du PIB, en 2015-2016. Pour le retour à l’excédent budgétaire, le ministre des Finances mise sur une accélération de la croissance économique à 2.3% en 2014 et 2.5% en 2015 contre 1.7% en 2013.
Dans le même temps, les dépenses devraient continuer de baisser avec le gel annoncé des dépenses de fonctionnement des ministères pour les deux prochaines années et une augmentation des recettes avec notamment une hausse des taxes sur le tabac.
Si ce budget se concrétisait, il ferait du Canada le premier pays du G7 à renouer en 2015 avec un excédent budgétaire. Les autorités ont mis toutes les chances de leur côté avec la mise de côté sous forme de provision de 3 milliards de dollars, qui ne sont donc pas inclus dans le budget, pour faire face à tout risque éventuel de dégradation de la situation économique. Cette stratégie est vivement condamnée par l’opposition qui accuse le gouvernement d’avoir sciemment repoussé le retour aux excédents budgétaires à l’année prochaine à des fins électorales.
Arrivé au pouvoir en 2006, le gouvernement conservateur avait présenté deux budgets excédentaires avant la récession de 2008 et que les finances publiques ne s’enfoncent considérablement dans le rouge.

 

Tags: , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*