Chine : Le secteur automobile toujours attractif

salon-automobile-pekinLa 13ème édition du salon de l’automobile de Pékin s’est ouverte dimanche et se tient jusqu’au 29 avril courant. Malgré le ralentissement de l’économie du pays et d’autres réformes, notamment pour lutter contre la pollution, qui pourraient entraver la croissance, la Chine continue à attirer les constructeurs automobiles participant au salon et devraient présenter lundi, leurs modèles au grand public après les avoir exposés dimanche à la presse. Ces modèles devraient être dominés par les grosses berlines et 4×4 urbains qui sont des gammes très appréciées des Chinois.
Classé au premier au rang mondial, le marché chinois est crucial pour les groupes automobiles, particulièrement à un moment où leurs ventes ralentissent ailleurs. Le marché est dominé par l’américain General Motors, suivi par l’allemand Volkswagen. Malgré un contexte économique fragile, le constructeur allemand a enregistré l’année dernière un bénéfice opérationnel dans le pays de près de 6 milliards de dollars et une vente record de plus de 3.2 millions d’unités. Volkswagen compte d’ailleurs consacrer à la Chine un cinquième de ses dépenses mondiales en y investissant sur les cinq prochaines années plus de 25 milliards de dollars US.
Cependant, l’avenir à court et à moyen termes du secteur automobile pourrait se trouver menacé par le ralentissement économique de la Chine qui, après une croissance à 7.4% au premier trimestre, pourrait bien enregistrer cette année sa plus faible performance économique depuis près d’un quart de siècle.
Les autorités chinoises multiplient les mesures autant pour réduire les embouteillages que lutter contre la sévère pollution atmosphérique. C’est ainsi que plusieurs grandes villes dont Pékin, Shanghai, Canton et tout dernièrement Hangzhou, dans l’est du pays, ont considérablement réduit le nombre de plaques d’immatriculations qu’elles délivrent annuellement.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *