Inde : Carrefour poussé vers la sortie

CarrefourLa presse indienne a rapporté des informations sur un possible retrait de Carrefour du marché indien, présent dans ce pays, depuis 2010. L’information n’a pas été commentée par le géant français de la distribution.
Deux raisons sont avancées pour soutenir cette hypothèse. Tout d’abord, Carrefour penserait à se retirer du pays ,après l’échec de ses négociations ,engagées depuis deux semaines, avec le conglomérat indien Bahrti pour la vente de ses points de vente de gros en vue d’ouvrir des supermarchés pour le grand public. Le passage du commerce de gros au commerce de détail est un axe d’expansion crucial du groupe français en Inde. Cette première  raison prend toute sa mesure avec l’argument de l’avance dont est crédité le parti nationaliste hindou BJP, la principale force d’opposition, dans le scrutin législatif actuellement en cours. Hostile à l’implantation de grands distributeurs étrangers, une confirmation de sa victoire le 12 mai prochain promet de rendre le marché indien encore plus défavorable qu’il ne l’est actuellement.
Ce n’est qu’en 2012 que le gouvernement indien a commencé à autoriser les multinationales étrangères à ouvrir des centres commerciaux et autres commerces de détail, une autorisation à laquelle les Etats fédérés peuvent cependant s’opposer. La législation indienne est également particulièrement contraignante en obligeant les groupes étrangers qui veulent faire du commerce de détail, à devenir coactionnaires à 51% au maximum d’une société et à se fournir à 30% localement.
Avec une population de 1.2 milliard d’habitants et une classe moyenne qui devrait atteindre l’an prochain 250 millions d’individus, l’Inde présente une importante possibilité de croissance pour nombre d’entreprises étrangères. Cependant, un retrait de Carrefour de ce marché, ne devrait pas particulièrement peser sur l’avenir du groupe français qui a des visées en Amérique du Sud et repart à la recherche d’autres sites en Europe.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *