aremement-irak-usaLes Etats-Unis sont sur le point de vendre un important lot de matériel militaire à l’Irak. Il comprendra notamment des avions, des véhicules blindés et d’aérostats de surveillance.
Cette opération, qui s’effectue dans le cadre de la coopération militaire entre les deux pays, prend la forme d’un accord d’armement qui prévoit, d’après le Pentagone, la livraison de véhicules blindés et de 24 avions de type AT-6C Texan II. Montés par Beechcraft, ces derniers appareils peuvent comprendre des bombes à téléguidage de précision.
Il ne reste plus qu’aux élus américains à avaliser cette transaction. Pour pousser le Congrès dans ce sens, le représentant du Pentagone ne manque pas d’argument : « La vente proposée de ces appareils, équipements et services renforcera la capacité des forces irakiennes à soutenir elles-mêmes leurs efforts visant à ramener la stabilité en Irak et à empêcher la propagation des troubles aux pays voisins », a-t-il été défendu mardi devant les parlementaires.
En cas d’accord de la part du Congrès américain, il s’agira de la dernière opération d’une série de contrats d’armements entre les USA et l’Irak. En effet, ces deux parties réalisent bien de transactions similaires. A titre d’exemple, Bagdad s’est déjà engagé à acquérir 36 avions de combats américains F-16. Dans le cadre du même contrat, qui a été présenté par le Pentagone au cours de cette semaine, est également comprise la livraison de 200 véhicules Humvee blindés censés aider l’Irak « à défendre ses infrastructures pétrolières contre les attaques terroristes ». Les Etats-Unis s’investissement également dans la formation des forces armées irakiennes. A ce propos, des entraînements sont prévus pour le mois de juin en Jordanie.

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*