suise-iran-relanceComme de nombreux pays qui suivent de près l’évolution des négociations sur le programme nucléaire iranien, la Suisse se prépare à une possible reprise du commerce avec la République islamique, après de nombreux contacts entre les deux pays.
Tout comme l’Union européenne, la Suisse a déjà suspendu les sanctions concernant certains produits et services destinés à l’Iran. A l’instar de pays étrangers, la Suisse, à travers la « Chambre de commerce Suisse-Iran » prépare le terrain dans le but d’améliorer les contacts directs entre l’économie suisse et les clients iraniens, sitôt que les sanctions seront levées.
Selon plusieurs analystes, la Suisse est bien placée pour s’imposer sur le marché prometteur iranien. Son économie est l’une des plus performantes du monde en ce qui concerne certains produits de niche, notamment dans l’industrie automobile. Bien que peu connus du grand public, plusieurs petits sous-traitants suisses détiennent près de 90% du marché mondial de certains composants automobiles. A titre d’exemple, l’Iran utilise énormément les compresseurs à piston, fabriqués par Winterthour Burkhardt Compression, considéré comme leader mondial dans ce domaine.
Toutefois, dans l’hypothèse d’une levée totale des sanctions, les obstacles pour un développement harmonieux du commerce entre la Suisse et l’Iran, demeurent nombreux. Le premier pourrait être celui de voir l’Iran, classé à la 144ème place sur 177 pays en matière de corruption, ne pas honorer ses engagements. Des précautions telles que des paiements anticipés pour certains produits pourraient alors s’avérer nécessaires.
Les négociations entre le groupe P5+1, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne, et l’Iran entrent bientôt dans leur dernière ligne droite. Réunis ces derniers  jours à Vienne, ils doivent parvenir à un accord d’ici le 20 juillets, conformément à l’accord intérimaire signé en novembre dernier à Genève.

 

Tags: , , , , , ,

 

1 Commentaires

  1. Sharif Nezam -Mafi dit :

    Dear Mr. Nezam Mafi,

    Please hace look at this article.

    Assieh

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*