thaillande-nombre-immigres-ayant-repasseEnviron 10 000 travailleurs cambodgiens sont déjà de retour en Thaïlande après l’avoir quittée le mois dernier, suite à l’expulsion des clandestins ordonnée par la junte militaire au pouvoir. Depuis, les autorités des deux Etats se sont convenus de moyens visant à faciliter aux ressortissants cambodgiens l’accès à des autorisations de travail en Thaïlande.
Le 22 mai dernier, la junte thaïlandaise avait ordonné l’expulsion de tous les migrants en situation irrégulière. Moins d’un mois après, plus de 250 000 travailleurs cambodgiens avaient pris le chemin du retour dans leur pays. De quoi redouter l’impact de cet exode massif et rapide sur l’économie thaïlandaise qui dépend largement d’une main d’œuvre peu coûteuse, particulièrement dans les domaines de la construction et de la pêche. Ce qui a poussé les deux pays concernés par cette crise à se rapprocher. Mardi à Phnom Penh, le ministre cambodgien des Affaires étrangères, Hor Namhong, et le Secrétaire permanent du ministère thaïlandais des Affaires étrangères, Sihasak Phuangketkeow, se sont réunis à cet effet. De cette rencontre est ressorti un accord visant à « aider les migrants à travailler légalement » en Thaïlande.
Selon M. Namhong, le Cambodge a sollicité à la Thaïlande l’octroi de visas à plus de 10 000 de ses ressortissants « dont la plupart sont désormais retournés travailler là-bas ». En réponse, M. Sihasak a indiqué qu’il sera désormais possible, pour les Cambodgiens, d’obtenir, en une journée, un visa,après l’installation d’un centre d’enregistrements au niveau de la frontière. Dans le même ordre d’idées, Phnom Penh avait annoncé, la semaine dernière, la diminution du prix des passeports et d’autres documents nécessaires à l’entrée en Thaïlande.
Ces mesures semblent avoir eu des effets immédiats. Pour preuve, des responsables de l’immigration de Poipet, la localité cambodgienne constituant le principal point de passage pour la Thaïlande, ont affirmé mardi que, depuis le week-end dernier, près d’un millier de migrants traversent quotidiennement ce pays voisin.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*