Iran : 10 jours de manœuvres militaires autour du détroit d’Ormuz

La chaine iranienne Al Alam a indiqué que l’Iran a procédé depuis samedi à des manœuvres militaires navales, dénommées Velayat-90, autour du détroit d’Ormuz, lieu de passage de 40% du trafic maritime pétrolier mondial, pour une durée de dix jours. Cette information a aussi été confirmée par le commandant de la marine iranienne, l’amiral Habibollah Sayyari.

Le commandant de la marine a précisé que ces manœuvres militaires ont consisté dans un premier temps au déploiement des forces navales à l’est d’Ormuz, dans la mer d’Oman et dans le Golfe d’Aden, avant d’ajouter que ces manœuvres ne doivent en aucun cas être interprétées comme une tentative de fermeture du détroit d’Ormuz par Téhéran. Les déclarations de l’amiral Habibollah Sayyari visent, sans doute, à rassurer les voisins de l’Iran car on a en mémoire qu’en début décembre, des bruits sur la probabilité du lancement des manœuvres militaires avaient entrainé une flambée des cours du brut pendant une courte durée et installé un climat de méfiance entre l’Iran d’une part, et les Etats-Unis et leurs alliés, -principalement les monarchies arabes du Golfe- d’autre part. Les Etats-Unis avaient fait part de leurs inquiétudes à Téhéran, avant d’exiger l’instauration d’un téléphone rouge entre les deux pays afin d’empêcher tout affrontement accidentel, une idée qui avait formellement été rejetée par les autorités iraniennes.
Cependant, la marine iranienne, responsable de la défense de haute mer de l’Iran, à l’est du détroit d’Ormuz, ne pourrait bloquer cette voie d’eau stratégique qu’à condition que l’Iran soit attaqué ou empêché d’exporter son pétrole.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *