D’après un récent sondage, Marina Silva, probable remplaçante d’Eduardo Campos, décédé, à la présidentielle d’octobre au Brésil, pourrait l’emporter au second tour face à l’actuelle dirigeante Dilma Rousseff.

marina-silva-a-g-eduardo-campos
Marina Silva n’a pas encore été officiellement choisie comme candidate mais semble déjà constituer une menace de taille pour le pouvoir de Dilma Rousseff. Un récent sondage la crédite de 21 % d’intentions de vote, la plaçant au deuxième rang de la course à la magistrature suprême, juste devant le social-démocrate Aécio Neves (20 %) et derrière l’actuelle présidente brésilienne (36%). Selon le même sondage, avec 47 % d’intentions de vote, Mme Silva battrait Mme Rousseff (43 %). Celui-ci a été réalisé par la société Datafolha et paru dans les colonnes du journal Folha de Sao Paulo.

Il s’agit du premier sondage publié depuis la disparition tragique du candidat socialiste Eduardo Campos, survenue le 13 août dernier dans un crash. Avant cela, un sondage du 22 juillet dernier créditait Dilma Rousseff de 38 % d’intentions de vote contre 22 % pour Aécio Neves et 8 % pour Eduardo Campos. Marina Silva, 56 ans, était la colistière de ce dernier et aurait occupé le poste de vice-présidente en cas de succès. Le Parti socialiste devrait désigner mercredi son candidat pour le prochain scrutin présidentiel et, également, qui l’accompagnera au poste de vice-président.

Dans cette perspective, Marina Silva semble faire l’affaire compte tenu de son parcours politique .D’abord ministre de l’Environnement sous le président Lula, elle a raflé, à la surprise générale, 20 % des voix lors de la présidentielle de 2010 avec son humble Parti des Verts. Ce qui lui a valu de terminer à la troisième place de cette élection. Cette année, Mme Silva désire tenter à nouveau de se présenter sous l’égide de son parti Red Sustentabilidade qui n’a pas été homologué à temps. Ce qui l’a contrainte de s’allier à Eduardo Campos.

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*