Pour une visite de trois jours, le président chinois Xi Jinping est arrivé mercredi en Inde, le jour même où le Premier ministre indien Narendra Modi fêtait son 64ème anniversaire. Au programme des promesses d’investissements et une volonté de renforcer des relations habituellement empreintes de méfiance entre les deux puissances continentales.

xi-jinping-fait-les-yeux-doux-a-l-inde
L’objectif du président chinois consiste à créer avec l’Inde la base de production la plus compétitive et le marché de consommateurs le plus attractif du monde. Les ministres de haut rang ainsi que la délégation d’hommes d’affaires importants et de banquiers qui accompagnent le président chinois, donnent un aperçu des ambitions de ce dernier. La coopération économique sera le nœud de cette visite officielle. L’Inde cherche à attirer les investissements chinois pour améliorer son réseau de chemin de fer et à coopérer avec ce pays dans le nucléaire. D’après des propos du consul-général chinois à Bombay Liu Youfa, le président Xi Jinping envisagerait plus de 100 milliards d’investissements. Des accords ont déjà été signés mercredi entre les deux pays dont un pour la construction d’un parc industriel dans le Gujarat, financé par la Chine.

L’accueil en grande pompe réservé au président chinois est révélateur de l’intérêt que l’Inde porte à la Chine sur le plan économique. Mais cet intérêt ne suffit pas à faire oublier totalement une certaine méfiance. Le Premier ministre indien considère la Chine comme un concurrent contre qui il envisage de mener une politique étrangère plus musclée que le précédent gouvernement indien de centre gauche. Les deux dirigeants devraient d’ailleurs aborder la question du partage du territoire de l’Etat de l’Arunachal Pradesh toujours en débat et qui a été l’objet d’une courte mais sanglante guerre entre les deux pays en 1962.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*