bc-bresilLa Banque Centrale (BC) du Brésil a annoncé mardi avoir revu à la baisse sa prévision de croissance pour l’année en cours, à l’occasion de la publication de son rapport trimestriel. Cette prévision a été fixée à 0,2 % alors qu’il y a trois mois, la même institution financière tablait sur 0,7 %.

Cela peut paraître invraisemblable mais la BC prévoyait, il y a à peine six mois, une croissance de 1,6 % au terme de cette année. Mais, aujourd’hui, les marchés sont encore beaucoup moins optimistes que la première institution financière du pays, en s’attendant à une croissance de 0,1 %.

En fait, il fallait s’y attendre : Pas plus tard que le 5 décembre dernier, le gouvernement brésilien a déjà procédé à la baisse de ses prévisions de croissance pour 2014 et 2015, soient respectivement de 0,9 % à 0,5 % et de 2 % à 0,8 %. Le Brésil, qui pointe au septième rang sur l’échelle des économies mondiales, connaîtra certainement sa quatrième année consécutive de croissance modérée avec 2,5 % l’année dernière, 1 % en 2012 et 2,7 % en 2011. Ainsi, l’année 2010, qui s’est soldée par une croissance record de 7,5 % au Brésil, semble bien loin.

Comme si les baisses successives de prévision de croissance ne suffisaient pas, la BC s’attend à une augmentation de l’inflation en 2014 et 2015. Selon le dernier rapport de cette institution financière, cette année va se clore avec une inflation de 6,4 %, qui frôle le seuil de tolérance fixé à 6,5 %. Pourtant, la BC tablait sur 6,3 % en septembre dernier. Pour ce qui est de 2015, l’inflation devrait être de 6,1 % selon les dernières prévisions de la BC. Celle-ci a donc revu à la hausse cet indicateur alors qu’elle tablait sur 5,8 % en septembre dernier.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*