cipla-marocL’industrie pharmaceutique marocaine connaît du remous en raison du projet d’implantation de la multinationale indienne Cipla Limited qui vient d’annoncer qu’elle lance au Maroc un investissement, en co-entreprise, avec des industriels pharmaceutiques marocains. Selon l’accord signé entres les trois sociétés, la joint-venture sera détenue à hauteur de 60%  par  Cipla Limited et de 40%   restants conjointement par Cooper Pharma et PHI.

D’un coût global de 15 millions de dollars, ce projet présente une double visée : d’un côté, la production des médicaments contre les maladies respiratoires et neurologiques et, de l’autre, la création d’une usine de fabrication de médicaments au Maroc.

Ainsi, la multinationale pourra, non seulement établir une présence sur le marché pharmaceutique marocain, mais également devenir la rampe de lancement de Cipla sur le marché nord-africain « tout en misant sur les forces commerciales des partenaires ». L’évolution de l’industrie pharmaceutique marocaine qui compte une trentaine d’acteurs et d’unités de production a été contrastée ces dernières années, le secteur connaissant une forte pression sur les prix et confronté à la puissance des produits d’importation.D’où, tout l’intérêt que revêt cet investissement de Cipla LTD pour le Royaume chérifien.

Présent commercialement dans plus de 150 pays, ce groupe indien s’est fait connaître pour ses batailles juridiques sur les brevets contre les grands groupes pharmaceutiques internationaux (Roche, Novartis…) notamment sur les thérapies antirétrovirales pour lutter contre le VIH.

Le Maroc, du fait de sa position géographique et de son poids économique sur l’échelle continentale, constitue, pour cette multinationale indienne, le partenaire idéal pour la mise en œuvre de sa stratégie globale de croissance.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*