usa-cubabA en croire la secrétaire d’Etat adjointe américaine, Roberta Jacobson, les USA et Cuba pourraient procéder à la réouverture de leurs ambassades respectives avant la tenue du sommet des Amériques. Ces assises vont se dérouler du 10 au 11 avril prochains au Panama.

Actuellement, ces deux pays en sont au deuxième cycle de discussions visant à normaliser leurs rapports : dans ce cadre, des représentants américains et cubains se sont récemment rencontrés à Washington. Bien que les participants à ces réunions fassent état d’ « avancées notables », ils ont estimé que certains points de divergence doivent encore être réglés au préalable d’une normalisation complète à court terme. En clair, le département d’Etat américain voulait initialement que cette série de rencontres soit focalisée sur le fonctionnement des missions diplomatiques dans les ambassades respectives. De son côté, la diplomatie cubaine souhaitait avant tout que le nom de l’île soit retirée de la liste des pays appuyant ou finançant le terrorisme. Dans le même ordre d’idées, La Havane estime, par ailleurs, que les sanctions approuvées par les Etats-Unis visant les établissements financiers qui entretiennent des rapports avec les pays repris sur cette liste constituent un obstacle au travail diplomatique américain. Ce qui a suscité une prise de position du secrétaire d’Etat américain, John Kerry : de l’avis du chef de la diplomatie américaine, la restauration des relations entre les USA et Cuba ne peut être lié à cette liste, qui est établie dans le cadre d’un processus technique et juridique différent.

Selon des éclaircissements apportés vendredi par un haut diplomate américain, un éventuel retrait de Cuba de cette liste doit d’abord être approuvé par le Congrès, qui est actuellement dominé par les républicains dont la plupart sont contre le rapprochement américano-cubain.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*