PBOCLa PBoC, la Banque centrale chinoise, a décidé hier dimanche d’abaisser ses principaux taux directeurs pour la troisième fois depuis novembre, dans le but de relancer l’économie du pays. Cette décision entre en vigueur ce lundi.

Le principal taux d’intérêt directeur de la PBoC a été abaissé de 25 points de base à 5.10% et le taux des dépôts à un an a pareillement été réduit d’un quart de point à 2.25%. Ces mesures doivent induire une réduction des coûts d’emprunt. La Banque centrale chinoise est très explicite sur la stratégie qu’elle met en place. Selon elle, l’économie du pays continue de subir une tendance à la baisse relativement importante. Et l’annonce de la baisse des taux, quelques jours avant la publication d’indicateurs importants tels que la production industrielle et les niveaux d’investissements en avril, fait craindre des chiffres décevants. En pleine restructuration, l’économie chinoise est soumise aux importantes fluctuations de la demande extérieure, alors que le niveau général des prix reste bas et que les taux d’intérêt réels restent plus élevés que la moyenne historique. L’économie a également beaucoup souffert ces derniers mois du ralentissement du marché immobilier, de l’activité manufacturière et de la croissance des investissements. Les différentes estimations placent la croissance chinoise cette année à son plus faible niveau en 25 ans.

En plus de la baisse de ses principaux taux directeurs, la PBoC a relevé le plafond des taux de dépôt à 1.5 fois le taux de base, cherchant ainsi à libérer les marchés de taux. Mais le succès de cette stratégie est remis en cause par plusieurs experts. Malgré une réduction de son taux directeur de 65 points de base, les coûts d’emprunt n’ont diminué que marginalement, ce qui laisse entendre de nouvelles mesures de la part des autorités chinoises.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*