takataLe secrétaire d’Etat aux transports américains, Anthony Foxx, a annoncé mardi qu’environ 34 millions de véhicules présents aux USA sont équipés d’airbags défectueux de marque japonaise Takata. Depuis 2008, pas moins de 33 millions de véhicules ont été rappelés pour le même motif.

M.Foxx a indiqué que les coussins de sécurité mis en cause sont liés à non seulement « au moins cinq décès » mais également de nombreux blessés aux Etats-Unis. Ainsi, près de 17 millions de véhicules devront être rappelés sur le sol américain. Avant cela, un nombre similaire de véhicules avaient déjà été rappelés. Autrement dit, plus de 34 millions de véhicules sont concernés.

Avant cette dernière annonce, environ 33 millions de véhicules avaient d’ores et déjà été rappelés, depuis 2008, en raison d’un risque d’airbag défectueux du même équipementier nippon, qui occupe la deuxième place dans ce secteur au niveau mondial. C’est depuis 1933 que Takata a été fondé. Et, au cours des années 1950, ce fabricant japonais s’est spécialisé dans les systèmes de sécurité, qui comprennent des ceintures et des sièges pour enfants. Grâce à sa notoriété, sa clientèle est constituée d’une dizaine de prestigieux constructeurs automobiles, à l’instar de BMW, Chrysler et Ford.

Tout récemment, Honda, Nissan et Toyota ont procédé au rappel de plusieurs millions de véhicules équipés d’airbags de marque Takata à risque suite à un éventuel défaut de fabrication. D’après ces constructeurs, les coussins de sécurité soupçonnés d’être défectueux n’étaient pas convenablement scellés. Ce qui pourrait aboutir à l’endommagement du gaz propulseur en raison de l’apparition de moisissure dans le réservoir. Une telle situation est susceptible de déclencher violemment l’airbag et, par ricochet, propulser des éclats de métal au sein de l’habitacle.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*