realVendredi, le real a clôturé à 3,34 pour un dollar. La monnaie brésilienne n’avait jamais été à un niveau aussi bas en l’espace des 12 dernières années.

D’après le consultant CMA, le real brésilien a perdu 1,35 % de sa valeur comparativement à la journée du jeudi. En fait, cette monnaie avait commencé à chuter un jour plus tôt après l’annonce de la révision à la baisse par le gouvernement des prévisions d’excédent budgétaire primaire 2015. Pour rappel, un dollar valait 3,65 reais en mars 2003. De l’avis d’Angelo Larozi, analyste chez Walpires, « la réduction des objectifs budgétaires a eu un impact très négatif sur le marché. Il y a la crainte que les agence de notation abaissent la note du Brésil », a-t-il commenté. Et de poursuivre : « ce scénario, ajouté à la situation politique, a exercé des pressions sur le real ». A ce propos, le gouvernement brésilien dirigé par la présidente de centre-gauche, Dilma Rousseff, est de plus en plus impopulaire suite notamment à la crise économique et à l’affaire de corruption Petrobras, laquelle a éclaboussé principalement les formations politiques membres de la coalition au pouvoir.

Au cours de cette semaine, la valeur de la monnaie brésilienne a reculé de 4,4 %. Et sur l’année, de 20,3 %.  En 2014, la valeur du real brésilien face au billet vert avait diminué de 13 %. Mercredi, l’Exécutif brésilien, confronté à l’aggravation de la crise et à la chute des recettes fiscales, a reculé à 0,15 % en lieu et place de 1,1 % son objectif d’excédent budgétaire primaire pour cette année. Selon certains experts, le Brésil, qui pourrait tomber en récession cette année, ne connaîtrait, à nouveau, une croissance qu’à partir de 2017.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*