Tetsuro-AikawaAyant opté pour un recentrage de ses activités en Asie et en Russie, Mitsubishi vient d’annoncer l’arrêt de sa production d’automobiles aux USA pour l’automne prochain.

« Le Japon, les pays membres de l’Asean (organisation politique, économique et culturelle regroupant dix pays d’Asie du Sud-est) ainsi que la Russie deviendront nos principaux lieux de production », a déclaré Tetsuro Aikawa, le président de Mitsubishi. Autrement dit, le constructeur automobile va arrêter, d’ici novembre prochain, sa production à Normal dans l’Illinois (USA). Cette localité abrite sa seule usine en Amérique du Nord. Pour information, cette usine ne produisait plus que le modèle SUV Outlander Sport.

Sans conteste, l’inconstance de la production sur ce site a influencé la décision finale prise par le conglomérat japonais. En effet, la production y est passée de 220 000 exemplaires au début des années 2000 à 18 500 véhicules en 2009, juste après la crise économique mondiale. Toutefois, il y a eu, dans la suite, hausse du nombre d’unités sorties d’usine avec, à titre d’exemple, 70 000 véhicules fabriqués en 2013. Malgré cette reprise, cela s’est avéré insuffisant pour assurer la rentabilité de l’usine.

Par ailleurs, le site de Normal a payé la rupture de sa collaboration avec Chrysler en tant que fournisseur. Ainsi, dans l’objectif de retrouver de la rentabilité, l’usine s’était investie dans l’export. Mais, elle a été confrontée au recul des commandes russes, soit le tiers de sa production, au second semestre 2014.

Quoi qu’il en soit, Mitsubishi entend augmenter ses ventes sur le territoire américain. Les futurs modèles destinés à ce marché seront assemblés en Thaïlande et au Japon.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*