mine-wildcat-coal15 Etats américains, dont les principaux producteurs de charbon, ont amorcé, au cours de cette semaine, une démarche judiciaire dans le but d’empêcher l’application des nouvelles dispositions légales ayant pour objectif de diminuer le recours aux énergies fossiles dans la production d’électricité.

C’est devant la Cour fédérale d’appel de Washington DC que ces 15 Etats fédérés américains ont entamé cette procédure judiciaire. Il faut noter que les trois premiers Etats américains producteurs de charbon, en l’occurrence, le Wyoming, la Virginie Occidentale et le Kentucky en font partie. Une liste complétée, entre autres, par l’Arkansas, la Floride, le Dakota du Sud, l’Indiana, le Kansas, la Louisiane, le Michigan et l’Ohio.

Il sied de signaler que c’est la première fois que des Etats tentent de contrecarrer l’application d’une mesure majeure relative au réchauffement climatique prise par le président américain Barack Obama. Ce dernier souhaite faire diminuer les émissions de gaz carbonique (CO2) émanant des centrales au charbon dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. A ce propos, l’objectif est de baisser de 32 % les émissions de dioxyde de carbone des centrales électriques au charbon à l’horizon 2032 comparativement à leur niveau de 2005.

Ainsi, les Etats autant que les sociétés de production électrique ont été invitées à utiliser moins de charbon et, en lieu et place, plus de gaz naturel, source d’énergie beaucoup moins polluante, et d’énergies renouvelables (solaire et éolienne en particulier). « Ces réglementations sont les plus étendues jamais proposées dans le secteur de l’énergie dans l’histoire du pays et l’Agence de Protection de l’Environnement (EPA) n’a tout simplement pas l’autorité pour les appliquer », a estimé jeudi le ministre de la Justice, républicain, de l’Etat de Virginie Occidentale, Patrick Morrisey. C’était à l’occasion de l’annonce de l’action en justice de son Etat. Quoi qu’il en soit, les Etats ont jusqu’à septembre 2016 pour soumettre leur plan de réduction des émissions de gaz carbonique à l’EPA selon les récentes dispositions de cette organisation.

De l’avis des détracteurs de cette initiative visant à baisser l’utilisation du charbon, celle-ci entraînera une hausse des coûts de l’électricité et déprimera encore plus le secteur minier alors qu’une trentaine de ses firmes ont fait faillite depuis 2011.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*