hammond-iranUn responsable iranien sous couvert de l’anonymat a indiqué hier jeudi la prochaine réouverture simultanément par l’Iran et la Grande-Bretagne de leurs ambassades respectives. La date exacte de cette réouverture n’a pas été donnée mais elle devrait coïncider avec la visite à Téhéran du chef de la diplomatie britannique Philip Hammond.

Selon ce responsable iranien et des médias du pays, le ministre britannique des Affaires étrangères se rendra à Téhéran dimanche. A Londres, le Foreign Office a seulement confirmé une visite de Philip Hammond en Iran dans les prochains jours. Lors d’un entretien téléphonique le mois dernier avec le président iranien, le Premier ministre britannique David Cameron avait exprimé son intérêt à rouvrir l’ambassade britannique en Iran.

L’ambassade de Grande-Bretagne en Iran a été fermée en novembre 2011, au même moment ù l’Iran fermait son ambassade à Londres, après sa mise à sac par des manifestants hostiles au durcissement des sanctions contre l’Iran. Cette attaque menée sans que la police présente sur place n’intervienne pour l’empêcher avait suscité une vague de réprobation internationale, en particulier de la part de l’ONU, et avait conduit les Affaires étrangères iraniennes à exprimer leurs regrets.

La visite de Philip Hammond à Téhéran sera la première visite d’un ministre britannique des Affaires étrangères dans le pays et intervient après celles de plusieurs ministres européens venus à Téhéran à la suite de la signature le 14 juillet d’un accord historique sur le nucléaire iranien. Elle doit achever la normalisation des relations entre la Grande-Bretagne et l’Iran commencée en février 2014 quand les deux pays ont décidé de hisser symboliquement leur drapeau national sur leurs représentations respectives à Londres et Téhéran, peu après avoir nommé des chargés d’affaires non-résidents.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*