kerry-allemegne-refugiesLe secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a déclaré dimanche à Berlin, que les USA sont disposés à accueillir 85.000 réfugiés en 2016 et 100.000 autres en 2017.

Le chef de la diplomatie américaine s’était rendu à Berlin pour discuter avec le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, de la situation des Syriens quittant leur pays à cause de la guerre.

Kerry a été on ne peut plus clair : les Etats-Unis n’entendent pas étudier exclusivement les dossiers des Syriens mais également ceux de personnes originaires de la Corne de l’Afrique. Le secrétaire d’Etat américain a indiqué que son pays souhaitait déjà accueillir plus de réfugiés mais cela n’est pas évident depuis les attentats du 11 septembre 2001 en raison des délais qui sont plus allongés suite aux nouvelles lois anti-terrorisme et aux contrôles des antécédents des candidats à l’immigration.

A cela s’ajoute la crainte de voir arriver, sur le territoire américain, des djihadistes ultra-radicaux par ce canal. En tout cas, les USA sont prêts à accueillir au moins 10.000 réfugiés syriens durant l’année fiscale 2016 (qui s’arrête en fin septembre), comme l’a précisé Kerry. Un nombre jugé insignifiant par divers organismes de la société civile.

Par ailleurs, le ministre américain des Affaires étrangères a voulu saluer l’attitude de l’Allemagne pendant cette crise migratoire à laquelle l’Europe est confrontée. Pour rappel, la première économie de l’Union Européenne (UE) se prépare à accueillir entre 800.000 et un million de demandeurs d’asile d’ici fin 2015. Dans le courant de l’année fiscale 2015, les Etats-Unis ont admis 70.000 réfugiés, toutes nationalités confondues.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*