Syrian-terrorist-Yaser-Mohamed-al-Barazi-arrestedUn Syrien et une Philippine qui étaient propriétaires d’un atelier de fabrication d’explosifs dans la Cité El Fiha à Riyad, ont été arrêtés, ont annoncé samedi, les autorités saoudiennes.

Le ressortissant syrien, Yasser Mohamed al-Barazi avait transformé son domicile en un atelier de préparation, avec l’aide de la Philippine, de ceintures d’explosifs, a indiqué le porte-parole du ministère saoudien de l’Intérieur. C’est mercredi dernier que Yasser Mohamed al-Barazi a été arrêté dans une embuscade qui lui a été tendue dans un autre quartier de la capitale saoudienne. En parallèle, des artificiers procédaient à la sécurisation de son domicile, qui était truffé de pièges. A ce propos, le même porte-parole a indiqué que la Philippine a été appréhendée en train de revêtir une ceinture d’explosifs en l’absence du Syrien.

D’après un communiqué diffusé par l’agence officielle SPA, les forces de l’ordre ont confisqué, entre autres, deux ceintures d’explosifs, 10 barils de produits chimiques et deux pièces d’artillerie ainsi que leurs chargeurs au domicile du ressortissant syrien. Ce dernier disposait également d’une deuxième maison utilisée comme refuge pour « les personnes recherchées pour des affaires de sécurité » en Arabie Saoudite, a encore déclaré le porte-parole. Pour ce qui est d’éventuels liens du Syrien avec le groupe Etat Islamique (EI), ce dernier a dit ne pas disposer de preuves qui relient directement Yasser Mohamed al-Barazi à ce mouvement.

Ces derniers temps, les autorités saoudiennes ont procédé à l’arrestation de plusieurs extrémistes islamistes dans le royaume. Ainsi, le démantèlement d’une organisation liée au groupe EI a été annoncé le 18 juillet dernier. A cette occasion, la police avait procédé à l’interpellation de 431 suspects, majoritairement de nationalité saoudienne.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*