auchan-russieLa chaîne française de grande distribution « Auchan » a été condamnée par le tribunal d’arbitrage de Moscou à une amende de 14.300 euros pour des infractions aux réglementations sanitaires sur certains de ses produits, rapporte l’agence de presse russe Ria Novosti.

Sans préciser la nature des infractions commises, le tribunal moscovite a estimé que 14 échantillons analysés des produits commercialisés par Auchan, ne respectaient pas les exigences sanitaires russes.

Ce jugement a été rendu suite à une plainte de l’agence sanitaire russe Rosselkhoznadzor qui, après une série de contrôles, avait accusé Auchan au début du mois d’août, de ne pas respecter les dates de péremption ou les règles en termes de traitement des déchets alimentaires.

Maria Kournossova, la porte-parole d’Auchan en Russie a confié à la presse locale, que l’entreprise n’était pas d’accord avec cette décision de justice et qu’elle avait l’intention de faire appel.

Auchan n’en est pas à sa première accusation de violation des réglementations sanitaires depuis 2002, date de son implantation en Russie, où il compte 80 magasins. La chaîne de distribution française a été accusée dans une précédente affaire de vendre des mélanges de viande en les faisant passer pour de la viande hachée du bœuf ou du porc. Auchan avait alors contesté la méthode d’analyses et réclamé de nouvelles analyses.

En septembre dernier, une agence russe chargée de la protection des consommateurs lui avait infligé une amende de 330.000 euros, toujours pour infraction aux normes sanitaires. Ces déboires n’ont pas empêché la chaîne de distribution française de poser, au courant du même mois, la première pierre de son usine de transformation de viande dans la région de Tambov au sud-est de Moscou, dont l’investissement est évalué à 38 millions d’euros.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*