obesiteL’obésité demeure en hausse aux USA un peu plus chez les femmes que les hommes, malgré la multiplication des campagnes de sensibilisations sur les risques de ce phénomène au cours de la dernière décennie, révèle une étude rendue publique jeudi, par des centres américains de contrôle et de prévention de maladies.

Sur la période 2013/2014, le taux d’obésité chez les adultes aux USA avoisinait les 38 % alors que le même indicateur était de 32 % une dizaine d’années auparavant et à près de 17 % au début des années 1980. Plus précisément, le taux d’obésité était de 38 % chez les femmes et de 34 % chez les hommes en 2013 – 2014. D’après le docteur Barry Popkin de l’Université de la Caroline du Nord, il se peut que les sujets étudiés dans le cadre de cette recherche ne soient pas représentatifs de la population américaine.

Les autorités médicales américaines éprouvent des difficultés à étayer l’évolution du phénomène de l’obésité. A titre d’information, une personne est considérée comme obèse lorsque son indice de masse corporelle est supérieur ou égal à 30. Aux USA, l’obésité constitue l’un des problèmes majeurs de santé publique.

Les derniers chiffres sur ce fléau ont été établis lors d’une étude gouvernementale récurrente dans le cadre de laquelle les prospects sont même pesés. Néanmoins, cette recherche ne considère qu’environ 5 000 sujets par an, une population de loin inférieure que celle prise en compte dans d’autres études fédérales sur l’obésité. Par ailleurs, le taux d’obésité chez les enfants âgés de 2 à 19 ans stagne à près de 17 %.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*