chine-ecoLe gouvernement chinois a publié hier dimanche sur son site internet, une série de mesures visant à stimuler la consommation intérieure pour remédier à la chute de croissance de l’économie du pays, dont le rythme s’est essoufflé après un quart de siècle d’expansion galopante.

C’est ainsi que le Conseil d’Etat a annoncé son intention de développer les réseaux de la distribution pour offrir aux Chinois plus de biens et de services à acheter dans tous les domaines, que ce soit le sport, les voyages, la culture, le logement, la restauration, l’éducation, la formation et même la santé.

Pour optimiser les résultats de cette stratégie, le gouvernement entend également faciliter le financement par les banques d’activités «liées au style de vie ». En plus du crédit à la consommation, il compte développer les possibilités de paiement par internet et examiner la gestion des commissions sur les paiements par carte bancaire « afin de réduire davantage les dépenses globales » liées à leur usage pour que les consommateurs n’hésitent pas à s’en servir.

En parallèle, pour balayer les dernières réticences des consommateurs, les autorités de Pékin entendent également déclarer la guerre contre les prix excessifs, la vente de produits contrefaits et la concurrence déloyale.

L’économie chinoise ne parvient toujours pas à décoller avec une croissance inférieure à 7% enregistrée au 3ème trimestre de cette année, une première depuis la fin de la crise financière mondiale. Et le gouvernement ne peut plus compter sur une augmentation des exportations. L’annonce des nouvelles mesures d’incitation à la consommation intervient après l’annonce au courant de ce mois de novembre, d’autres mesures financières, budgétaires et fiscales de soutien à la consommation.

 

Tags: ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*