obama-zikaLe président américain, Barack Obama n’a pas caché lundi, sa volonté de mobiliser des fonds pour intensifier la lutte contre le virus Zika, qui est à l’origine d’une grande épidémie en Amérique latine et centrale, appelant néanmoins, la population américaine à ne pas céder à la panique.

La Maison Blanche entend solliciter, auprès du Congrès, le décaissement de la somme de 1,8 milliard de dollars en guise de financement d’urgence dédié à la prévention et à la recherche scientifique. Ces fonds serviront à effectuer des tests et à mettre au point rapidement, un vaccin contre le virus Zika.

Ces fonds devront également permettre aux Etats-Unis de mieux se préparer à une éventuelle propagation de cette maladie. A ce propos, il sied de signaler que cette épidémie se propage très rapidement en Amérique du sud et centrale et, à présent, elle touche même Porto Rico, qui fait partie du territoire des USA.

Dans une interview diffusée sur la chaîne de télévision CBS, le chef d’Etat américain a estimé que « c’est une maladie que nous devons prendre au sérieux ». Néanmoins, Obama a appelé la population américaine à se garder de toute panique devant cette épidémie qui causerait des malformations cérébrales chez les fœtus. « La bonne nouvelle est que ce n’est pas comme Ebola, les gens ne meurent pas du Zika », a indiqué le président américain, se voulant, en toute vraisemblance, rassurant. Et d’ajouter que « nombre de personnes l’attrapent et ne savent pas qu’ils l’ont ».

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*