akbar-al-bakerLa compagnie aérienne Qatar Airways a annoncé hier lundi avoir engagé des discussions avec Boeing en vue de la livraison éventuelle d’avions Boeing 737NG pour remplacer des Airbus A320neo sur lesquels de nouveaux problèmes ont été identifiés.

Devant des journalistes à Dubaï, le directeur général de Qatar Airways Akbar al Baker a expliqué que les problèmes constatés sur les Airbus, s’étendaient au système hydraulique et aux logiciels de ces appareils.

Des sources du secteur ont donné du poids à ces allégations en confiant à l’agence de presse Reuters, qu’Airbus était confronté, sur l’A320neo à des problèmes concernant le système hydraulique, notamment un bruit accru généré par une pompe hydraulique.

Par ailleurs, des dysfonctionnements avaient déjà été révélés le mois dernier par Qatar Airways au niveau des réacteurs fournis par  Pratt & Whitney. Ali al Baker avait alors expliqué ces dysfonctionnant en affirmant que les réacteurs n’avaient pas été testés correctement dans des conditions correspondant aux températures élevées dans lesquelles opèrent les compagnies du Golfe. Entre quatre et six livraisons d’Airbus pourraient être concernées par ces dysfonctionnements et doivent être amenées à être remplacées.

Bien qu’Airbus ait réaffirmé que tous les défauts qui avaient été constatés seraient corrigés d’ici cet été, le mécontentement de Qatar Airways pour les produits défectueux du constructeur européen pourrait pousser la compagnie aérienne vers son concurrent américain Boeing.

Qatar Airways semble particulièrement intéressé par le Boeing 737NG. La nouvelle est un coup dur pour le constructeur européen dans un secteur où il est en féroce concurrence principalement avec son rival américain Boeing.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*