enquete-volkswagenLa justice allemande a ouvert une nouvelle enquête contre le constructeur automobile allemand Volkswagen portant sur des voitures diesel aux moteurs truqués, une action qui pourrait aboutir à une forte amende, rapporte samedi les médias allemands.

«Nous avons engagé une procédure pouvant conduire à une amende», a confié le procureur de Brunswick, Klaus Ziehe au quotidien Süddeutsche Zeitung et aux chaînes télévisées NDR et WDR.

Cette démarche vise à vérifier si la direction de Volkswagen n’a pas manqué à ses obligations de contrôle et de supervision en n’empêchant pas la falsification des résultats des tests anti-pollution de 11 millions de ses véhicules diesel.

Dans le cas où cette suspicion se vérifie, les dispositions légales allemandes prévoient des amendes «à hauteur de l’avantage économique retiré» par Volkswagen de la vente des véhicules aux moteurs truqués. De l’avis du Süddeutsche Zeitung, cette amende pourrait atteindre des «centaines de millions d’euros».

Pour rappel, le constructeur automobile allemand s’est récemment engagé à décaisser 10 milliards de dollars pour dédommager les propriétaires d’environ 480.000 voitures aux USA.

Le parquet de Brunswick a d’ores et déjà ouvert cinq procédures judicaires à l’encontre de Volkswagen, y compris cette dernière action. Les précédentes démarches sont notamment relatives à d’éventuelles responsabilités individuelles au sein du conseil d’administration du groupe. De son côté, Volkswagen a dit ne pas être informé de l’ouverture de cette enquête et donc ne pas être en mesure de faire de commentaire à ce sujet, au stade actuel.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*