GUANTANAMOWashington a annoncé lundi, le transfert par les Etats-Unis de 15 détenus de la prison de Guantanamo aux Emirats Arabes Unis (EAU), soit le transfert le plus important réalisé par l’administration Obama, qui s’était engagée à fermer ce centre pénitentiaire.

C’est le Pentagone qui a annoncé le transfert de 15 détenus de la prison militaire de Guantanamo aux EAU. « Les Etats-Unis sont reconnaissants au gouvernement des Emirats Arabes Unis pour son geste humanitaire et sa volonté de soutenir les efforts en cours … pour fermer le centre de détention de Guantanamo », a indiqué dans un communiqué, le département américain de la Défense.

Une fois transférés, les ex-détenus de la prison de Guantanamo sont généralement libérés à condition d’être soumis à des dispositifs de supervision et de suivre des programmes de réinsertion.

D’après un responsable du département d’Etat s’exprimant sous couvert de l’anonymat, il y a 12 Yéménites et 3 Afghans parmi les 15 détenus transférés aux Emirats.

A l’heure actuelle, la fameuse prison de Guantanamo ne compte plus que 61 détenus. Pour rappel, ils étaient au nombre de 242 à l’arrivée au pouvoir du président Barack Obama qui s’était engagé lors de sa campagne électorale, de procéder à sa fermeture dès 2009. Même très en retard, le chef d’Etat américain semble vouloir tenir sa parole avant la fin de son mandat, et pour preuves, le rythme des libérations s’est accéléré multipliées ces derniers temps.

Toutefois, la fermeture cette prison située dans une enclave américaine à Cuba s’avère compliqué. Il faut, au préalable, trouver un endroit sur le territoire américain où garder la cinquantaine de détenus non transférés vers d’autres pays. Un projet qui se heurte à l’opposition républicaine, majoritaire au Congrès, ce qui pourrait empêcher Barack Obama de tenir sa promesse d’ici la fin de son mandat.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*