tanzanie-m6Le Maroc est en phase d’insuffler une nouvelle dynamique dans ses rapports avec trois pays d’Afrique orientale. Après une visite officielle au Rwanda couronnée par la signature de 19 accords de coopération, le Roi Mohammed VI du Maroc est arrivé dimanche en Tanzanie, dans le cadre de sa tournée qui comprend également l’Ethiopie.

A la veille de la visite du souverain marocain, la capitale de la Tanzanie, Dar Es Salam, a abrité samedi, la première édition du Forum maroco-tanzanien pour le commerce et l’investissement, une rencontre axée sur les moyens de promouvoir les échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays.

Cette rencontre, rehaussée par la présence de la vice-Présidente de Tanzanie, Mme Samia Suluhu Hassan, a rassemblé plusieurs hauts responsables gouvernementaux tanzaniens, le directeur exécutif de la Fondation tanzanienne du secteur privé (TPSF) et la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM- Patronat) ainsi que de nombreux opérateurs économiques des deux pays.

Intervenant à l’ouverture du forum, Mme Samia Suluhu a invité les opérateurs marocains et tanzaniens à se pencher sur les voies et moyens de booster les échanges économiques et commerciaux bilatéraux. Elle a invité à la même occasion, les opérateurs et investisseurs marocains à investir en Tanzanie, pays dont l’économie, a-t-elle dit, est en plein essor et qui a fait de « grands progrès » en matière de facilitation du business et d’attraction des investissements étrangers.

Par ailleurs, le ministre tanzanien des Affaires étrangères, Augustine Mahiga a déclaré ce samedi, que la Tanzanie est favorable au retour du Maroc à l’Union Africaine (UA). «En tant que membre de l’Union Africaine, nous accueillons favorablement le retour du Maroc à l’UA et la Tanzanie soutiendra certainement ce retour», a souligné Augustine Mahiga dans une déclaration à la presse à Dar Es Salam.

Le retour du Royaume à l’UA, a-t-il assuré, profitera non seulement à son pays mais à l’ensemble des pays africains, grâce, a-t-il précisé, à l’expérience et au savoir-faire acquis par les Marocains dans divers secteurs économiques clés.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*