employes-allemandsLe taux de chômage en Allemagne a baissé en octobre à 6 %, enregistrant un nouveau plus bas historique depuis la réunification des deux Allemagnes, d’après les données corrigées rendues publiques mercredi par l’Agence allemande pour l’emploi.
Le recul du taux de chômage en Allemagne a agréablement surpris les analystes sondés par le fournisseur de services financiers Factset, qui s’attendaient à ce que cet indicateur stagne à 6,1 %, un niveau auquel il s’est maintenu durant cinq mois consécutifs.
«Dans la foulée de la reprise (économique) cet automne, le chômage a nettement baissé, l’emploi a de nouveau augmenté et la demande de nouveaux employés a continué d’accélérer », s’est satisfait le président de l’Agence allemande pour l’emploi, Frank Weise. En comparaison au mois de septembre, le nombre de demandeurs d’emplois a baissé de 13 000, toujours en données corrigées des variations saisonnières.
Quant au taux de chômage brut- qui est moins représentatif d’une tendance de fond mais est régulièrement cité dans le débat public dans le pays -, il est descendu à 5,8 % en octobre, contre 5,9 % un mois auparavant. Le pays comptait 2,54 millions de demandeurs d’emplois en octobre, un nombre en recul de 68 000 comparativement au mois de septembre.
Depuis des mois, la première économie européenne peut compter sur la solidité de son marché de l’emploi. Suite aux effets combinés des revalorisations salariales et des faibles coûts de l’énergie, le marché du travail favorise la consommation intérieure et la croissance économique de l’ensemble de l’Allemagne. L’année dernière, ce pays avait accueilli environ un million de réfugiés, ce qui avait fait craindre une hausse du taux de chômage. Mais, il n’en est rien pour l’heure.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*