reservations-usaLe nombre de réservations de voyages pour les Etats-Unis a chuté de 6,5 % comparativement à l’année dernière à dater de la signature du décret anti-immigration du président américain Donald Trump, a indiqué mercredi une société spécialisée dans l’analyse de données de voyages.

Cette ordonnance présidentielle ferme provisoirement les frontières américaines aux citoyens de sept pays à majorité musulmane, en l’occurrence l’Iran, l’Irak, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen. Signé le 27 janvier, ce décret anti-immigration a été suspendu depuis le 3 février par la justice américaine. Toutefois, les réservations vers les Etats-Unis depuis les sept pays concernés ont reculé entre le 28 janvier et le 4 février de 80 % en comparaison à la même période en 2016, a rapporté par voie de communiqué ForwardKeys, société qui analyse quotidiennement environ 16 millions de réservations dans le monde.

Globalement, les réservations pour les Etats-Unis, excepté celles en provenance de la Chine et de Hong Kong, en pleine célébration du Nouvel An chinois, ont régressé de 6,5 %. « Comme les voyages vers les Etats-Unis sont un secteur d’exportation (car sources de devises), ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’économie américaine », a estimé le patron de ForwardKeys, Olivier Jager, dans le même communiqué.

La même société a constaté que les réservations vers les Etats-Unis entre le 28 janvier et le 4 février ont particulièrement reculé au Moyen-Orient (-37,5 %). ForwardKeys a souligné n’analyser que les pays d’origine des réservations et non la nationalité des passagers.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*