illustration-tabletteLe gouvernement américain a interdit mardi, le transport d’ordinateurs  portables, de tablettes et de Smartphones en cabine sur l’ensemble des vols de neuf transporteurs aériens provenant de huit pays arabes du Moyen-Orient et du Maroc vers les Etats-Unis, suite au risque d’attentats «terroristes».

Les autorités américaines ont donné un délai de 96 heures, soit 4 jours, à des compagnies aériennes à l’instar de Turkish Airlines ou Emirates, qui assurent des dessertes vers le territoire américain, pour se conformer aux nouvelles dispositions, sous peine de se voir retirer l’autorisation d’atterrir aux Etats-Unis.

En clair, les voyageurs concernés ne pourront plus embarquer avec des appareils électroniques de taille supérieure à un téléphone portable. Ordinateurs portables, tablettes, liseuses, lecteurs DVD, consoles de jeux et autres appareils photo devront aller en soute.

Cette mesure concerne dix aéroports internationaux, en l’occurrence Jeddah, Riyad (Arabie saoudite), Le Caire (Egypte), Dubaï, Abou Dhabi (Emirats Arabes Unis), Amman (Jordanie), Koweït (Koweït), Casablanca (Maroc), Doha (Qatar) et Istanbul (Turquie).

Cette nouvelle disposition affectera une cinquantaine de vols quotidiens. Il faut noter que les huit pays concernés constituent des alliés ou des partenaires traditionnels des Etats-Unis. Toutefois, les autorités américaines ont évoqué «plusieurs incidents et attentats couronnés de succès contre des passagers et des aéroports ces dernières années».

D’après la chaîne TV américaine CNN, qui a cité une autorité américaine, cette interdiction serait consécutive à une menace proférée par le mouvement Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), actif au Yémen.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*