airbnbAirbnb, la plateforme américaine de réservation en ligne, a annoncé mercredi, sa décision de renforcer sa présence en Chine, en y doublant ses investissements et y triplant ses effectifs d’ici la fin de l’année a annoncé le président fondateur d’Airbnb, Brian Chesky, lors d’une cérémonie de lancement à Shanghai.

Cette offensive dans l’Empire du Soleil va s’accompagner d’un changement de nom pour rendre la marque plus facile à comprendre et à mémoriser pour les Chinois. Aucun chiffre n’a été communiqué sur l’augmentation des investissements du groupe en Chine.

Airbnb emploie actuellement en Chine 60 salariés. Mais la deuxième économie mondiale présente un potentiel considérable qu’Airbnb est bien décidé à exploiter, ciblant en particulier la nouvelle génération de voyageurs chinois.

Les hôtes chinois ayant inscrit leurs logements sur la plateforme sont 80.000 alors que le site web n’est implanté dans le pays que depuis la fin 2014. Et ces hôtes chinois ont déjà accueilli 5,3 millions de visiteurs. Valorisé à environ 30 milliards de dollars lors de son dernier tour de table, Airbnb a enregistré une forte croissance auprès des touristes chinois l’an dernier.

La plateforme a décidé de se rebaptisé dans le pays Aibiying qui, traduit du mandarin à l’anglais signifie «Welcome each other with love» (Bienvenue les uns les autres avec amour).

Mais ce plan d’expansion dans le pays ne s’annonce pas de tout repos. Le groupe américain fait face à un durcissement de la réglementation en Chine et à une intensification de la concurrence des acteurs locaux tels que Tujia.com et Xiaozhu.com, surnommé l’Airbnb chinois.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*