Turquie : un premier trimestre budgétaire en déficit

L’environnement macroéconomique mondial continue à chercher son équilibre durant une période économique difficile. Après l’Inde c’est la Turquie qui vient de publier un bilan trimestriel à l’image des difficultés que traverse l’économie de la planète. Pour le premier trimestre l’activité commerciale du pays a été déficitaire

En effet le ministère des finances de la Turquie a annoncé les chiffres officiels relatifs à l’exercice du premier trimestre 2012. L’ancien empire ottoman accuse un déficit évalué à près de 6,5 milliards de lires, soit près de 3,6 milliards de dollars américains. Nonobstant les dépenses budgétaires ont connu une hausse d’environ 15,1% par rapport à celles de l’année passée. Elles ont été de 83,8 milliards de lires soit 46,5 milliards de dollars américains. Par contre  les recettes de l’Etat n’ont quand a eux enregistré qu’une augmentation d’environ 12,2 %, atteignant un total de 77 milliards de lire, soit environ 43 milliards de dollars américains. L’essentiel des recettes budgétaires réalisées était d’ordre fiscal. Celles-ci ont été de près de 64,5 milliards de lire, soit environ 35,8 milliards de dollars. Ceci représente pratiquement 80% de la totalité des recettes. La manne douanière a augmenté de 12% par rapport au trimestre écoulé.

Pour l’exercice du dernier trimestre 2011 le pays accusait déjà un déficit de 2,3 milliards de dollars. La Turquie entretien une intense activité commerciale avec l’Europe et la crise que traverse cette dernière affecte également son activité économique. Cependant , les autorités du pays restent optimistes et pensent que la situation est passagère.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *