Toshiba va construire un parc solaire à Minamisoma. Cette ville sinistrée par le tsunami de l’année dernière veut se doter de sources énergétiques écologiques.

C’est une première. Afin de constituer un seul parc, Toshiba va placer ces panneaux photovoltaïques dans plusieurs sites de Minamisoma. Le tout devrait générer 100 MW et assurer la fourniture régulière de 30 000 ménages. Mais, le concepteur compte y aller molo : dans la première phase du projet, seuls 20 MW seront produits dans le cadre des études de faisabilité. Mais, si tout va comme prévu, l’exploitation proprement dite devrait commencer en 2014, le démarrage de l’installation des panneaux étant programmé pour l’année en cours. Par ailleurs, Toshiba semble avoir tout prévu : il va doter le réseau d’équipements permettant la rationalisation de la consommation électrique. Si ce projet semble pertinent et bien ficelé, il faut encore créer une société destinée à le financer et à gérer le parc solaire. Nul doute que des groupes locaux ou internationaux ne vont tarder à exprimer leur intérêt.

Après la catastrophe de Fukushima, les sources d’énergies vertes reviennent fréquemment comme alternatives à la pénurie électrique que connaît le pays. En effet, le Japon a arrêté sa cinquantaine de réacteurs nucléaires. Mais, nécessité faisant loi, le gouvernement a récemment décidé d’en redémarrer deux. Malgré tout, ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. En attendant, le solaire prend de l’ampleur : autre parc en projet, c’est celui de la préfecture Kagoshima. Le groupe Kyocera, qui en assure la construction, compte générer 70 MW, ce qui permettra d’alimenter 22 000 foyers.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*